Nguoi viet (kieu)

Un forum destiné aux jeunes générations pour que l'histoire des vietnamiens expatriés ne restent pas dans l'oubli
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voici un témoignage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Voici un témoignage...   Lun 10 Avr - 5:29

d'un vietnamien métisse ; j'ai eu l'autorisation de publier son message ici, qu'il m'a envoyé par mail ; lisez-le c'est un récit très riche :

moi même étant métis d'origine vietnamien, j'ai quitté le pays en 1975 aprés l'indépendance du pays. Mon père étant français vivant depuis 3 génération dans ce pays de saigon. D'aprés les témoignages de mes parents on vivait bien j'étais bien jeune 4ans ,il a fallu tout abandonner,mon père était trés respecté dans le pays puisque il s'occupait d'une importante usine de production de biere réputée dans ce pays (demandé a vos parents c'est la bj biere ),il avait des protections pour nous et notre famille et de biens. Il a fallu tout quitter ou d'aprés si peu souvenir que je pleurais énormément lors de notre départ du pays on était installé derrière les camions militaires en direction de l'aéroport. Lors de notre départ mon père a adopté 3 petits de ces amis afin de leurs apporter un méllieur vie en france. et puis on est resté frère et soeur. La plus grande avait 12 ans à l'époque, elle a un meilleur souvenir que nous. On était 10 en comptants mes parents ! Quand on est arrivé en France en 75, on était placé dans un foyer pour réfugiés on estresté 6 mois puisque il arrivé du monde tout les mois et il fallait absolument quitter le foyer. On était par la suite placé en hlm. De là mon père avait tout perdu expatrié de ces biens et fortunes,il a fallu prendre sont courage a 2 mains pour construire un nouveau départ. On a eu une trés bonne éducation de nos parents et française puisque au Vietnam j'étais en école française privée (g t en maternelle). En France on a su s'adapter puisqe on était jeune le plus dur c'était ma mère elle ne parlait aucun mots français ,mais mon père un excellent fraçais, puisque par la suite il était interpète pour les autres et de la tous les viets ont monté une asso, ont promu mon
père comme président. Mon père a dû se retrousser les manches et il a fallu travailler dur puisque tenir un crayon donner des autres c'était son domaine,et qu'en france il a fallu prendre la pelle et la pioche et s'abîmer les mains. Nous tous on a eu une trés bonne instruction.

Moi et mes frères et soeurs on s'était bien adapté à la civilisation franco-vietnamienne. Je pense que vos parents vous dirons que le plus dur c'était s'adapter au le climat. Heureusement que les français sont très chaleureux envers les vietnamiens, puisque chez nous l'éducation et le sourire sont primordials. Ils comprennent pas pourquoi on est toujours courageux et dévouer à aider les autres ...étant petit on s'est trés bien adapté en culinaire et autres. Déjà je suis rentré en scolarité en maternelle, j'étais bien adapté puisque au Vietnam j'apprenais cette langue et puisque mes parents nous ont mis dans cette institut française ; apparement ce que disent les gens du pays c'était une école de riche....mais nous on était petit...donc j'ai fait mes études supérieur math sup et math spé et puis ingénieur sagem france et mes soeurs medecine et cadre etc.....
le plus dur c'est que notre père a dû travailler trés dur pour nous élever chez nous d'aprés les témoignages de mes parents les enfants c'est sacré, ils se privaient toujours pour nous. Mon père a dû retrousser ses manche, comme il était ancien combattant il était placé dans une collectivité locale, Là il s'est très bien adapté et trouver un accueil trés chaleureux envers le peuple asiatique. C'est pas le cas pour certain ethniques...oui il s'est retrouvé ouvrier mais il en était fier. En plus il s'occupait des réfugiers et eur trouvait un boulot logement etc...déjà l'asso a grandi et a prit de l'ampleur dans les années 80. Et puis après l'âge il a fallu qu'il laisse la place au jeunes,on faisait la fète du têt et soirée franco viet, et gala arts martiaux puisque moi j'étais baigné dans les sports de combat durant mon jeune âge (puisque mon père est un ancien légionnaire étrangère)
j'avais un trés bon niveau j'ai du arrèter par mes étude et mes amours Smile

actuellement ma mère vit au vietnam,elle part pour 8 a 9 mois dans ce pays ou elle a retrouvé toous ces amies mais la plupart ont rendu l'ame.mais c'est vrai que si il avait pas cette guerre nous serions toujours dans ce pays merveillieux d'aprés les photos et témoignages de mes proche et de ma maman....je n'ai jamais eu l'occasion de retourner ,j'envisage de le faire mais faute de temps et ma ptite famille.mes soeurs qui on était adopté son retourner au pays pour revoir leur père et mère .sachant que il ne regrette pas le geste de l'abandon de leurs parents c'était plutot par protection et bonne vie et études....
pour dire que mon père reste toujours pour eux leur père malgré que il les a élevés et eu une trés bonne éducation française.mon ptit frère est retourné l'année dernière pour un séjour avec ma mère est resté 1 mois et depuis il veux quitter la france pour y vivre.de plus il a rencontrer par intermèdiaire de maman et tantes une jeunes filles ou ils ont eu le déclic ensemble.il compte s'installer labas et construire une vie correct.que la france c'est bien mais.il a aussi été marqué tt com moi lors de notre départ en urgence derrière les camions pour quitter le vietnam ,on avait préparé juste le stricte minimun,et fallu tt abandonner ces biens et que l'argent vietnamien n'avait aucune valeur en france.... mème les bijoux sont de mauvaises qualités oui puisque mon grand_père était un grand bijoutier dans ce pays.et que ma mère étant jeune été miss ,une trés belle femme j'ai vu ces photo de ces 20a,et que sacant que l'écart d'age entre ma mère et mon père avait 14a décart ,mon père un trés belle homme avec ces chapeaux colonnial durant la guerre et casquette de cow-bow etc....oui par rapport au autre vietnamien lui mème était mètisse et moi 3è génération, et mes enfants la 4è ils sont trés beau métis eurasien....
arrivé en france tout le peuple français était fasciner des asiatiq ,ns disait trés boseurs(c'était notre devise disait mon père) que le travaille mèrite la reconnaissance c'est la plus importante mème si on était mal payer que la principal chose qe on avait la santé et un toit c'est mieux qe tt.
mes parents aprés la guerre sont devenus trés croyant il avait perdu tt ces amis et proches durant la guèrre....
je sais que la plupart des vietnamien sont trés croyant ,ns on avait droit a la messe tt les dimanches matin et cathécheese c'est rageant...
une de mes soeurs a retrouvé sa grande soeur qui a quitté le pays ,elle s"est retrouvé en allemagne et a fondé sa famille.elles ce sont retrouver mais c'était juste soeur mais il manqué quelque chose :le passé perdu.....
mes frère et soeurs eux lisent et écrit trés bien le vietnamien,tandis que moi je parle mais l'écrit pas.je comprends bien mais je suis un faut vietnamien puisque je fais des phrases en vietnamiens tt simple mais pas avec de formules.....
ma mère dit que pour eux les vietnamiens du pays ,je suis un blanc mème si on voit mes origines,et quie si je vais au pays je risquerai de me faire arnaquer .
oui maman a construit une maison sur les terres de mon grand-père sachant qe sont frère est resté au pays pour défendre le patrimoine familliale,il a eu des saissi de ces terres sinon c'était kpout qe c'est pas comme en france dans ce domaine des biens.du coté de mon père il a fait don de ces maison et bien a ces amis vietnamiens.et que eux sont resté labas.mon père a attendu 20a avant de retourner labas au pays,cela lui a trop marqué .......
tt ces amis ont décédés au fur-mesure...et que il n'avait plus sa place au pays .
c'est vrai que ce pays a connu la misère et les boats.mais ils ont réussi a tourner la page et que le tourisme ce dévellope a grand pas.c'est dommage de construire des hotel en béton juste pour recevoir,mais pour eux c'est un avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vietkieu.forumculture.net
 
Voici un témoignage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déterminés à rendre pleinement témoignage
» me voici me voila
» voici ma pitite collection de maquillage...
» MOI DAUPHINOIS VOICI QUELQUES PHOTOS DE MON MARIAGE
» Le témoignage d'une femme de 108 ans... La voix de la sagesse... Une grande leçon de vie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nguoi viet (kieu) :: Vietnam d'hier, Vietnam d'aujourd'hui :: Paroles de vietnamiens/Lời nói ngượi việt-
Sauter vers: